Transmettre
le sens de l'humain
avec les Universités catholiques*


* Loi de 1875 sur la liberté de l’enseignement supérieur
https://www.youtube.com/embed/gDvquuJWCYs?autoplay=1
×

Les 5 Universités et Instituts catholiques* de France


portent un projet universitaire unique, fondé sur


l’humanisme chrétien et la recherche du bien commun.

Plaçant les étudiants au cœur de leur pédagogie, les Universités catholiques* veillent à leur développement intégral pour en faire des êtres libres et responsables.

Les compétences développées et l’ouverture aux réalités de ce monde qui leur sont proposé les aident à bâtir un chemin porteur de sens où se révélera leur plein potentiel, pour le mettre au service du bien commun.

Des effectifs raisonnables permettant un suivi individuel, des parcours professionnalisants ponctués de stages, les possibilités offertes de s’engager dans la vie du campus et de la cité, d’approfondir ses connaissances philosophiques, religieuses, spirituelles… Tout le dispositif pédagogique des Universités catholiques concourt à l’épanouissement de chacun dans toutes ses dimensions, et à sa réussite.

Les Universités catholiques* sont également héritières d’un patrimoine remarquable qu’elles protègent et valorisent, et dont profitent autant les étudiants que le grand public.

En choisissant d’inscrire l’une des Universités catholiques* parmi vos héritiers, vous contribuez à sa pérennité et lui donnez les moyens de développer des initiatives innovantes, indispensables à la qualité de sa mission au profit des générations futures.

Pourquoi transmettre ses biens


aux Universités catholiques

Les Universités catholiques* existent depuis plus de 150 ans. Leur mission s’inscrit dans le temps et traverse les siècles. Léguer aux Universités catholiques* constitue un engagement sur le long terme par lequel vous pouvez :


Contribuer à l’avenir de la jeunesse en offrant aux acteurs de la société de demain un enseignement d’excellence et une expérience étudiante unique.


Faire vivre les valeurs d’humanité, de proximité, de dialogue et de solidarité qui vous animent et encourager des projets qui ont du sens.


Contribuer à la protection et à la mise en valeur d’un patrimoine régional ou national au cœur de grandes régions (bâtiments classés, bibliothèques, collections d’objets d’art et d’ouvrages anciens, espaces muséographiques…).


Prendre part à la mission de l’Église en soutenant la formation des nouvelles générations chrétiennes. Nos Facultés de théologie apportent à l’Église des lieux de pensée où foi et raison se conjuguent harmonieusement au service de l’annonce de l’évangile.


Témoignages


de testateurs

richard T.

J’ai eu la chance de suivre des enseignements à la Faculté de théologie de l’UCO au début de ma retraite. Prendre quelques heures par semaine pour approfondir ma foi a été décisif dans mon chemin de vie. Mes enfants et petits-enfants m’ont trouvé renouvelé dans ma foi. J’ai pu comprendre certaines choses, revisiter mon existence à la lumière de la Bible. Aujourd’hui j’avance encore grâce à ce trésor. J’ai prévu de léguer une partie de mes biens à la Faculté de théologie de l’UCO pour que d’autres puissent un jour bénéficier de cette même expérience. C’est ma manière de contribuer à l’édifice…

Caroline M.

On entend tellement dire que l’avenir est sombre pour les jeunes. Pour qu’ils puissent se frayer leur chemin, prendre leur place et donner pleinement sens à leur vie, j’ai choisi de faire un legs à l’Institut Catholique de Paris. Je trouve que les étudiants y reçoivent à la fois des racines pour comprendre un monde plus complexe et des ailes pour rêver et créer.

gérard & sylvie B.

Mon mari et moi, nous n’avons pas d’enfants. Alors, nous avons souhaité accomplir un geste qui puisse témoigner de notre passage sur cette terre. Nous avons une petite assurance-vie qui nous a permis de compléter notre retraite. Au moment de notre succession, la somme restante reviendra à l’Université Catholique de Lille pour entretenir son patrimoine. Nous serons fiers de figurer sur la liste de ses bienfaiteurs.

Jean et Nathalie B.

Nous avons décidé de léguer notre patrimoine à l’Institut Catholique de Toulouse. Nous n’avons pas d’enfants mais notre vie fut consacrée à aider les générations futures. Nous savons que ce legs contribuera d’une part à former nos futurs prêtres, ce qui est essentiel pour notre Église diocésaine mais aussi de nombreux étudiants aux métiers de demain.

Marc et Catherine S.

Quand on a des enfants, comme nous, on pense beaucoup à l’avenir des nouvelles générations et au monde qui sera le leur. Donner notre assurance-vie à l’Université Catholique de Lyon, pour nous qui avons étudié dans ses murs et connaissons ses valeurs, c’est contribuer à l’édification d’un monde plus éthique, respectueux de la dignité humaine.

Olivier P.

Grâce aux conseils de notre notaire, nous allons léguer notre appartement à nos enfants et permettre à une Université catholique de bénéficier de notre assurance-vie en exonération totale de droits de succession.

Comment transmettre

aux Universités catholiques ?

Le legs est la transmission d’un ou plusieurs biens, faite de votre vivant par testament, qui prendra effet après votre décès. Il peut être modifié à tout moment et vous disposez librement de vos biens tout au long de votre vie.
Vous pouvez léguer toutes sortes de biens : somme d’argent, compte en banque, valeurs mobilières, contrats d’assurance vie, appartement, maison, mobilier, bijoux, œuvres d’art, voiture, etc.

On distingue :

  • Le legs universel : vous léguez la totalité de vos biens.
  • Le legs universel conjoint : vous partagez ce legs universel entre les Universités catholiques* et d’autres personnes ou associations : chacun recueillera sa part selon les proportions que vous choisissez.
  • Le legs à titre particulier : vous léguez un bien déterminé (un compte bancaire, une somme d’argent, un immeuble…), le reste revenant à votre famille ou à d’autres associations.

Un testament écrit doit être rédigé soit de votre main, soit par un notaire. Traditionnellement, il est déposé chez ce dernier qui veillera à sa bonne exécution. Votre testament ne prenant effet qu’à votre décès, vous êtes libre de le modifier ou de l’annuler à tout moment, quelle que soit sa forme :

Le testament olographe :

Il est entièrement rédigé, daté et signé de votre main. Il est recommandé d’éviter toute imprécision et de le déposer chez un notaire, afin qu’il soit déclaré au Fichier Central des Dispositions de dernières volontés. Vous êtes ainsi assuré qu’il sera retrouvé le moment venu.

Le testament authentique :

Il est dicté par vos soins devant notaire, en présence de deux témoins, puis enregistré à votre demande au Fichier Central des Dispositions de dernières volontés. L’intervention du notaire aide à une rédaction correcte et son contenu n’est pas juridiquement contestable.

Le testament mystique :

Il est écrit, puis présenté au notaire et à deux témoins, par vous-même. Vous le remettez alors dans une enveloppe soit déjà close, cachetée et scellée, soit non close. Le notaire dresse alors l’acte de souscription qui atteste de la remise du document.

Vous avez la possibilité de désigner un ou plusieurs bénéficiaires de votre choix, parmi lesquels l’une des Universités catholiques*. Toutefois, si vous avez des enfants, des petits-enfants ou un conjoint, une partie de votre succession revient de droit à ces héritiers dits « réservataires ». Vous ne disposez alors que de la « quotité disponible », c’est-à-dire de la part des biens dont vous pouvez disposer librement, pour léguer à l’une des Universités catholiques*.

L’assurance-vie :

L’assurance-vie est un contrat d’épargne et de transmission qui vous permet de constituer ou valoriser un capital à votre rythme.

Ce contrat vous donne la possibilité de transmettre la somme ainsi obtenue, ou la rente, à un bénéficiaire que vous aurez désigné par avance, par exemple une des Universités catholiques. Sauf exception, les fonds ainsi placés seront transmis hors succession. C’est un moyen d’aider les Universités catholiques après votre décès qui ne nécessite pas la rédaction d’un testament.

La donation :

La donation est un acte notarié immédiat et irrévocable. Il vous permet de transmettre de votre vivant tout type de biens mobiliers ou immobiliers.

La donation temporaire d’usufruit :

La donation temporaire d’usufruit est une donation des revenus d’un bien ou d’un placement financier, le loyer d’un appartement par exemple. Le bien reste votre propriété.

Cette donation est faite de votre vivant à un tiers, comme l’une des Universités catholiques* qui en bénéficie pour une durée prédéterminée. Elle se fait nécessairement devant notaire et peut être réalisée sans le consentement de vos héritiers directs.

Chaque geste de transmission dont les Universités catholiques sont les bénéficiaires est un geste de partage qui leur permet d’assurer la pérennité de leur projet universitaire et de le développer pour construire une société plus juste et plus fraternelle grâce à des citoyens bien formés et engagés.

Je souhaite

recevoir des informations

Vous souhaitez bénéficier d’un accompagnement personnalisé

Merci de saisir vos coordonnées :

Vous acceptez que les informations saisies dans ce formulaire soient utilisées afin de vous envoyer des contenus en lien avec votre demande d’informations, et permettez à UDESCA de vous contacter. Vous pouvez à tout moment exercer votre droit d’accès aux données vous concernant.
* Champs obligatoires

Vos contacts privilégiés


Institut Catholique de Paris
Albane de Longpré
Responsable relation bienfaiteurs
01 70 60 77 53
a.delongpre@icp.fr
Université Catholique de l’Ouest
Bruno Georges
Responsable relation donateurs
06 66 58 30 51
bgeorges@uco.fr
Institut Catholique de Toulouse
Thomas Recoing
Responsable relation bienfaiteurs
05 62 26 85 59
thomas.recoing@ict-toulouse.fr
Université Catholique de Lyon
Sibylle Charveriat
Relations donateurs
04 72 32 51 22
relations.donateurs@univ-catholyon.fr
Université Catholique de Lille
Diane Feraille
Responsable relation bienfaiteurs
03 20 13 40 44
diane.feraille@univ-catholille.fr